Accueil » Actualités » Razzia de Nabil Ayouch

Razzia de Nabil Ayouch

Un réalisateur résistant

Ali Zaoua, les chevaux de Dieu, Much Loved c’est lui, c’est Nabil Ayouch. 

Un homme engagé qui ne cesse de pointer les contradictions d’une société en mutation. Malgré les difficultés et l’interdiction en 2015 de son film Much Loved , Nabil Ayouch continue de vivre dans son pays, d’y travailler , dans l’espoir de voir émerger un Maroc plus tolérant et plus ouvert.

« Razzia analyse la société marocaine à travers les destins croisés de cinq personnages en quête de liberté. » France Inter

Le 14 mars, à l’occasion de la sortie en salle de Razzia, Léa Salamé a reçu le courageux et talentueux Nabil Ayouch.

Quelques extraits de cette interview  pour vous donner envie de l’écouter !

1- « on ressent très fort ce sentiment d’étouffement, des espaces mentaux qui se referment, qui nous empêche de rêver »

2- « Il y a deux schémas de sociétés…. »

3- « On n’ a pas appris à toute cette jeunesse marocaine que les juifs étaient une composante de la société et de l’identité marocaine. »

 

Doc A- Sur France Inter

Doc B- Maryam Touzani, l’actrice de Razzia

Doc C- Sur Faacebook parle du  » rêve – al-houloum » en dialecte marocain

« Un jeune de 16ans ou 18ans vivant dans le quartier de Sidi Moumen, ne peut pas rêver, pour pouvoir rêver dans ce pays il faut être le fils de « Flâne » ( quelqu’un d’important, un riche), or nous avons tous le droit de rêver, c’est cela que nous devons changer.  » Voici le lien :

https://www.facebook.com/nabilayouchofficiel/videos/441447089610548/

D- Sur Youtube , Nabil Ayouch parle de l’égalité et de la liberté des femmes