Nouveau
Accueil » Actualités » Si, si, les tunisiennes peuvent se marier avec des non-musulmans

Si, si, les tunisiennes peuvent se marier avec des non-musulmans

  • Ce Jeudi 14 septembre 2017 , les tunisiennes ont gagné la bataille du mariage mixte. La présidence de la République a annoncé  qu’elle abrogeait la circulaire  de janvier 1973 qui interdisait les mariages mixtes. « Monia Ben Jemia, la présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates  a exprimé sa joie en affirmant que c’est  » une victoire pour les femmes tunisiennes mais c’est aussi une victoire pour la liberté de conscience en Tunisie » . Sana Ben Achour, féministe et professeure de droit ajoutera que le combat continue et que « Ce n’est pas fini. » 1 

          Rappel

  • La nouvelle constitution tunisienne a été adoptée en 2014, c’est à dire trois ans après la révolution tunisienne de 2011.
  • L’article 6 stipule que « l’État protège la religion, garantit la liberté de croyance, de conscience et de l’exercice des cultes. »
  • L’article 46 par exemple, défend l’égalité entre tous les citoyens en droits et en devoirs et l’État s’engage à protéger, consolider et promouvoir les droits acquis de la femme .
  • Mais malgré ces avancées, la circulaire du 5 novembre 1973 , selon laquelle une Tunisienne musulmane ne peut contracter mariage avec un non-musulman sauf si  présente pas un certificat de conversion , était toujours appliquée.
  • Par conséquent, plus d’ une soixantaine d’organisations tunisiennes ont milité et dénoncé cette circulaire qu’elles jugent incompatibles avec les droits.
  • Il est important de rappeler que la Tunisie est avant-gardiste dans son combat pour les droits des femmes dans le monde musulman, des réformes ont été imposées par Habib Bourguiba.
  • L’abolition de la polygamie

  • Le divorce judiciaire  se substitue à la répudiation
  • L’ âge minimum pour le mariage pour les femmes a été fixé 18 ans
  •  Le consentement des deux époux lors du mariage est exigé

1-Source le Monde