Nouveau
Accueil » Actualités » La bousculade de la fin…faim

La bousculade de la fin…faim

C’est une tragédie dont la faim est l’héroïne. Tout le monde en parle, L’économiste, Le Monde, Le Parisien, LCI, 2M ,RTM, Le 360, les réseaux sociaux marocains; tous ont relayé la bousculade mortelle de Sidi Boualaalam , une localité à 60Km d’Essaouira.

Le village est petit mais le drame est grand. En effet, plusieurs centaines de marocains se sont rassemblés sur la place du marché de bénéficier d’une distribution de denrées, organisée annuellement par un imam.

Au moins 15 morts et 38 blessés, essentiellement des femmes et des enfants.

Deux questions :

1- Le Maroc n’est pas un pays très riche mais ce n’est pas un pays très pauvre non plus alors comment expliquer et justifier ces morts ? Le Maroc souffre t-il de la famine pour que 800 personnes viennent quémander de la farine de blé ?

2- Pourquoi la majorité des victimes  sont des femmes et des enfants ? Cela interpelle sur le rôle des hommes dans la gestion de l’intendance familiale. Où sont-ils ?

Ce même Maroc vient de lancer son premier satellite le 7 novembre 2017, il est par conséquent urgent que le gouvernement réagisse et vite, en lançant un plan social contre la paupérisation des marocains :

  • prévoir une aide aux familles nombreuses en situation de pauvreté
  • relancer l’emploi
  • redistribuer équitablement les revenus des richesses du Maroc .