Accueil » Images » ‘Antara et Abla

‘Antara et Abla

Racontez son histoire , un commentaire….

 

Résultat de recherche d'images pour "‫عنترة‬‎"

Le site vous propose des images , votre professeur ou vous même pouvez faire une recherche, commenter, raconter cette image.

************************************

Antar – ou Antara (عنترة بن شداد العبسي, Antara Ibn Chadded el’Absi) – est un poète arabe pré-islamique du VIe siècle, fils de Chadded, seigneur de la tribu des Beni ‘Abs. Il aurait vécu de 525 à 615 apr. J.-C.

« Antar est né d’une servante abyssinienne, ce qui lui valut un mépris auquel il ne put échapper que lorsque son père lui demanda de participer à une contre-attaque sur des tribus qui avaient attaqué les Beni ‘Abs. Il montra beaucoup de bravoure et de générosité, ce qui lui permit, entre autres, de pouvoir séduire Abla, sa cousine, dont le cœur lui avait été longtemps refusé à cause de ses origines et de sa peau noire.

Une grande partie de sa mu’allaqa décrit son comportement au combat ; Antar devait participer à de nombreuses batailles, notamment à celles de la guerre de Dahis et El Ghabra, née d’un litige entre deux tribus. Antar périt en 615, assassiné par une flèche empoisonnée décochée par un de ses anciens rivaux dont il avait crevé les yeux, mais qui s’était entraîné pendant des années à tirer à l’arc malgré sa cécité en guidant son tir d’après le bruit de sa cible.

Il nous reste de son œuvre de courtes stances lyriques, réunies dans le Divan d’Antar, et il est l’auteur reconnu d’une des sept Moallakât, ces poèmes antéislamiques, qui se compose de 75 vers du mètre Kâmil.

Ce personnage, notable par son esprit chevaleresque et sa bravoure, se retrouve dans un roman de chevalerie du Xe siècle, Le Roman d’Antar, et dans la symphonie No. 2 de Rimski-Korsakov, ainsi que dans l’opéra en 4 actes et 5 tableaux « Antar » de Gabriel Dupont (1878-1914), sur un livret de l’écrivain libanais d’expression française Chekri Ganem (1861-1929). »

————————————————————-